28K charging points are now available to the public in France for all EV users.
Fin octobre 2020, la France comptabilise 28 928 points de recharge ouverts et accessibles au public. Après redressement des données, cela représente une évolution de 0,2% du nombre de points de recharge depuis juin 2020. Les déploiements ont été affectés par la crise sanitaire ainsi que par la perte de deux réseaux majeurs Bluely à Lyon et Bluecub à Bordeaux, qui représentaient respectivement 514 et 354 points de recharge au total.
Depuis le dernier baromètre de juin, GIREVE a mis en place un important process de nettoyage de données pour traiter les données redondantes. La correction implique une baisse de moins de 1000 points de recharge (soit 3,4 % du total) au 31 mai 2020. Cette situation peut se retrouver dans d’autres pays d’Europe et un plan d’action est en cours pour renforcer la robustesse des déclarations de points de recharge.

L’objectif du gouvernement de 100 000 points de recharge à fin 2021 va nécessiter la mobilisation de tous les outils existants, tant financiers que législatifs, pour être atteint. On l’a vu, les déploiements stagnent pour le moment. Pour s’assurer de relancer la dynamique et d’avoir des bornes à la bonne puissance au bon endroit, le programme ADVENIR, piloté par l’Avere-France, augmente ses financements qui s’échelonnent dès à présent de 2 000 à 9 000 euros selon la puissance choisie. En parallèle, une aide spécifique au rétrofit des bornes antérieures à 2017 est prévue pour permettre aux territoires d’améliorer significativement la qualité de service aux usagers. Ces deux dispositifs sont valables 1 an jusqu’à fin octobre 2021 – Cécile Goubet, Déléguée générale de l’Avere-France

La recharge accélérée (14-22 kW) reste majoritaire (presque 70% du total). La recharge rapide, très demandée en situation d’itinérance, évolue lentement et est par ailleurs la plus impactée par le redressement des données sur les points de recharge : 566 points de recharge d’une puissance comprise entre 24 et 50 kW étaient redondants sur le dernier baromètre, et 40 au-delà de 50 kW. Après redressement des données, une évolution de + 2,7 % du nombre de points de recharge délivrant une puissance de plus de 24 kW depuis le 31 mai 2020 est malgré tout constatée.
Les acteurs demeurent dans une logique d’investissement pour préparer l’avenir et la crise anticipe aussi cette prise de conscience. Les plans de relance sont favorables au respect de l’environnement et à la transition énergétique, ce qui bénéficie à l’écosystème du véhicule électrique dans son ensemble.  – Eric Plaquet, GIREVE’s CEO.