La plateforme d’interopérabilité GIREVE permet aux opérateurs de mobilité électrique de simplifier la gestion de leurs relations liées aux sessions de recharge en itinérance. Pour répondre aux besoins exprimés par les utilisateurs de ses services, GIREVE rend maintenant possible la gestion des désaccords entre opérateurs avant facturation.

Gestion des contestations : un outil pour réduire les coûts avant la facturation

Le nouveau service de contestation de GIREVE permet à un opérateur de mobilité de signaler son désaccord sur une ou plusieurs sessions avant réception de la facture de l’opérateur de recharge. En réglant leurs différends avant facturation, les opérateurs évitent des opérations lourdes et toujours coûteuses. Pour les opérateurs de mobilité, cette fonctionnalité permet d’améliorer le service aux utilisateurs, puisque les erreurs de facturation à l’utilisateur final sont évitées.

Après réception du signalement, l’Opérateur de recharge peut accepter la demande de l’opérateur de mobilité et revoir la facture en supprimant ou corrigeant les sessions concernées, ou rejeter la demande et laisser la facture telle quelle. L’opérateur de recharge peut aussi mettre en attente le processus de facturation le temps de trouver un accord.

En réglant leurs différents avant facturation, les opérateurs évitent des opérations lourdes et coûteuses.

GIREVE a développé un service complémentaire pour permettre à l’opérateur de recharge de signaler spontanément aux opérateurs de mobilité les sessions qu’il ne facturera pas.

L’outil de contestation bientôt disponible sur la Connect Place de GIREVE

Ce nouvel outil sera disponible au printemps 2020 sur la Connect Place, le portail des opérateurs de la mobilité développé par GIREVE.